Contribution et cadeaux de mariage: l’étiquette

Le cadeau est la grosse question lors d’un mariage. Quoi demandé ? quoi donner ?

 

Ce texte vient également du forum mariage que j’ai découvert dernièrement.

 

Contribution et cadeaux de mariage suscitent souvent bien des questions. Comment s’en tirer sans faire d’impair? Six questions, six réponses.

Comment planifier son budget de mariage?

On détermine ce qui est important pour nous: inviter uniquement nos proches et intimes et les gâter (délices gastronomiques et bons vins) ou inviter beaucoup de gens et offrir un repas plus simple. Avant tout, on s'offre le mariage qui correspond à nos moyens, sans nous endetter, ou alors, on économise davantage. Surtout, on planifie notre budget sans penser à «rentrer dans notre argent» avec les cadeaux de mariage. Cela varie énormément d'une personne à l'autre, selon ses moyens et sa générosité.

Peut-on demander une contribution au mariage?

L'étiquette préconise de l'éviter. Si on le fait quand même, on utilise, dans nos faire-part la formule: «Joignez-vous à nous pour notre mariage», plutôt que «Nous vous invitons», qui sous-entend que nous défrayons les coûts. Et on demande une contribution équivalente au prix du couvert. Pas au-delà.

 

Comment minimiser les coûts du mariage?

– On opte pour un brunch ou un cocktail dînatoire dans une table champêtre ou un vignoble plutôt qu'un repas à l'hôtel;

– On invite le dimanche midi plutôt que le samedi soir;

– On choisit un lieu inusité, mais plus abordable (cabane à sucre, chalet, parc, votre cour ou celle d'un ami), etc.

– On fait appel aux talents de nos invités: belle plume, doigts de fée ou oreille musicale.

– On vérifie auprès des étudiants en musique, en danse, etc. pour animer la soirée.

 

Argent ou cadeaux?

On préfère de l'argent à un énième grille-pain? On fait passer le message par nos proches plutôt que de l'inscrire dans le faire-part. On préfère des cadeaux? On évite d'inscrire le nom du magasin où l'on a déposé son registre de cadeaux dans le faire-part.

On indique plutôt dans l'invitation le nom et les coordonnées d'une personne qu'on peut joindre pour de plus amples renseignements. Celle-ci pourra mentionner qu'on désire, par exemple, acheter un tableau, des meubles, des antiquités ou voyager, ou donner les détails de la liste de mariage.

Les futurs mariés préfèrent de l'argent: combien offrir?

Le type d'événement et le lieu donnent le ton. On se renseigne sur le prix du couvert auprès du responsable des banquets de l'hôtel ou de l'auberge où a lieu la réception et on majore ce montant dans la mesure de nos moyens.

Une contribution est inscrite sur le faire-part. Dois-je donner un cadeau en plus?

Comme cette pratique est nouvelle, les règles de l'étiquette sont encore floues. On peut majorer la contribution demandée, surtout si celle-ci semble en deçà du prix du couvert (que l'on a vérifié). On peut aussi envoyer un petit cadeau (ex.: livre de voyage) à la résidence. Cependant, si les futurs mariés demandent une contribution équivalente au prix du couvert, ils ne s'attendent pas nécessairement à un montant supplémentaire.

Référence :

http://www.coupdepouce.com/vacances-fetes/partys-et-evenements/contribution-et-cadeaux-de-mariage-l-etiquette/a/30477/2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *