COMMENT STIMULER VOTRE CRÉATIVITÉ? par Vanessa Ricard

1Réinventer, oser, penser en dehors du cadre, sortir des sentiers battus… Ce sont les expressions à la mode ces temps-ci, non? Chose certaine, elles font partie du quotidien de tout bon planificateur d’événement qui, mandat après mandat, doit trouver de nouvelles façons d’émerveiller les invités.  Pour ce faire, on se doit d’être les plus créatifs possible. Facile à dire, mais comment s’y prendre ? La bonne nouvelle est que l’énergie créatrice s’entraîne et se développe. Oui, oui, nous avons tous un potentiel créatif infini!

Qu’est-ce qui brime notre capacité de création? Comment la travailler? Vite, lisez la suite!

 

SOS BLOCAGE!
Selon le psychologue hongrois, Mihály Csikszentmihalyi, professeur et directeur du département de psychologie de l'Université de Chicago, quatre obstacles classiques bloquent la créativité. Ces obstacles doivent être surmontés afin d’augmenter nos chances d’innover.

1. La surabondance de charge de travail et de responsabilités tant professionnelles et personnelles
2. Le manque de motivation, des difficultés à se concentrer,  à protéger ou canaliser notre énergie
3. La paresse, la procrastination, l’absence de discipline
4. Des objectifs imprécis ou une mauvaise vision du défi à relever

DEVENEZ EXPERT SUR LE SUJET!
Étudiez le sujet en long et en large; plongez-vous tête première dans celui-ci. Voyez ce qui a déjà été fait sur le sujet. Internet sera votre meilleur ami. Cette période de cueillette d’informations est cruciale! Comme disait Einstein: « Si j’avais une heure pour résoudre un problème, je consacrerais 55 minutes à réfléchir au problème et cinq minutes à penser à des solutions. »

PRENEZ LE TEMPS DE PENSER
Retenons que le cerveau humain ne peut traiter qu’un certain nombre d’informations à la fois. N’essayez pas d’apprendre le tricot, la danse africaine, le mandarin et la biochimie en même temps! Les personnes en recherche de créativité se doivent de consacrer leur attention au bon sujet, au bon moment. Libérez votre esprit des tâches quotidiennes, voire superflues, pour cette période de recherche. Protégez-vous des distractions et futilités.

RESTEZ POSITIF
Des recherches ont prouvé qu’un état d’esprit très positif produit un meilleur travail créatif. L’exercice physique demeure un excellent moyen de dégager l’esprit. Autres pistes : se remémorer de beaux souvenirs, sortir avec des amis, se récompenser d’une façon spéciale, etc. Toutes ces méthodes auront un impact positif sur votre humeur.

CASSEZ LA ROUTINE
Rompez avec vos habitudes. Toutes les routines quotidiennes sont concernées : vos habitudes matinales, vos choix alimentaires, votre style vestimentaire, tout! L'idée n'est pas de prendre de nouvelles routines, mais de tester de nouvelles choses pour bouleverser votre train-train quotidien qui nuit à la créativité ainsi qu'à l'imaginaire.

SOYEZ CURIEUX
La curiosité est un grand atout pour libérer la créativité. Poser des questions, observer notre environnement, bouquiner des livres spécialisés, regarder des documentaires, etc. « C'est une sorte de 'créa-gym' d'entretien, qui va nous amener à soulever nos freins », plaisante Patrick Duhoux, coauteur de l'ouvrage Développer sa créativité. Il ne suffit que de prendre le temps de s’émerveiller et s’intéresser à ce qui nous est inconnu. Comme le font les enfants!

SORTEZ
Vous travaillez au même bureau tous les jours ? Mettez le bout du nez dehors ! Vous travaillez de la maison ? Pourquoi ne pas essayer le nouveau café au coin de la rue ? Le mot d’ordre : quittez votre environnement  de travail habituel !

NOTEZ
Ayez toujours un bloc-notes ou votre téléphone (l’application mémo vocal est de la bombe !) sous la main. Ne vous dites surtout pas : En arrivant au bureau, je dois penser à ça …

TIREZ LES LEÇONS DE VOS ÉCHECS
«Le succès inspire, l’échec instruit», affirme Chunka Mui, expert-conseil en gestion. C’est Steve Jobs qui lui a fait saisir cet aspect lors d’un discours prononcé en 2005, à l’Université Stanford. Le cofondateur d’Apple y expliquait comment il avait découvert le chemin du succès en analysant les points communs à ses échecs.

7 EXERCICES POUR VOUS DÉPOUSSIÉRER LES MÉNINGES

1. Vivez l’expérience
Vous organisez un gala? Placez-vous à la place d’un invité qui s’y présentera. Le but : se réinventer en changeant de perspective et en prenant du recul. Seul ou avec votre équipe, imaginez le trajet qu’empruntera votre invité de son arrivée sur le lieu de l’événement à son départ. Pourquoi est-il ici? Qu’est-ce qu’il l’a attiré en premier lieu? Que voit-il? Qu’aimerait-il voir? Qu’est-ce qu’il le surprend en cours de route? Maintenant, réfléchissez aux mille et une façons de bonifier votre événement !

2. Définitions en folies
Le but de cet exercice est de se libérer de ses inhibitions en vue de trouver des solutions novatrices. Idéalement en groupe de cinq à dix personnes, écrivez plusieurs mots-clés au hasard (écologie, morale, famille, couple, art, créativité, etc.) sur des morceaux de papier et placez-les dans une boîte. À tour de rôle, pigez un papier de la boîte et donnez rapidement et spontanément votre définition dudit mot. Faites deux ou trois rondes et vous remarquerez qu’avec le temps, l’imagination se libère.

3. Le scénario catastrophe
Qu’est-ce qui pourrait garantir l’échec de l’événement? Qu’est-ce que les gens détesteraient? Comment être certain de rater mon public cible? L'exercice farfelu du scénario catastrophe consiste à chercher ce qui pourrait arriver ou être fait de pire.  Ce travail permet de faire ressortir une liste de points négatifs que l’on peut ensuite traduire de façon positive.

4. Personnalité double
Appelée pinacle/pilori, cette technique consiste à juger un projet de façon extrêmement positive puis extrêmement négative. Soumettez votre idée de départ. Premièrement, exprimez pourquoi ce serait la meilleure idée que la Terre n’eut jamais portée.  Puis, prenez la position totalement inverse. Exprimez pourquoi ça ne fonctionnerait jamais! En plus de faire ressortir les points forts et faibles de votre idée, vous développez ainsi votre esprit critique. 

5. L’association forcée
Jouer avec les mots offre une réserve inépuisable d'exercices à la créativité. Cet exercice consiste à prendre un mot au hasard et le forcer comme point de départ de la réflexion. Cherchez à faire des liens insoupçonnés avec votre sujet. Cela permet de déclencher le processus de génération d'idées innovantes.

6. Au jeu!
Il s’agit d’une autre technique utilisant les mots libres. Premièrement, choisissez cinq mots au hasard. Éliminez celui qui vous plaît le moins. Maintenant, vous devez inventer une activité de loisir ou une activité divertissante avec les quatre autres mots.

7. Et si …
Pour expérimenter cette technique, choisissez un événement qui a déjà eu lieu. Imaginez différentes situations en retirant des éléments en place, et en en ajoutant. (Ex. : Et si j’avais choisi tel type d’animation plutôt que celui-ci, et si le même événement avait eu lieu à cet endroit…).

Bref, comme toute capacité, la créativité se doit d’être entretenue. Si vous n’êtes pas «tombés dedans», tel Obélix dans la potion magique, plus vous pratiquerez, plus vous serez créatif!
Pourquoi s’en donner la peine? Dans un marché à forte concurrence et continuelle évolution, le client devient vite exigeant. Il faut donc sans cesse remettre son métier en question et le réinventer.
Et vous? Que faites-vous pour stimuler votre créativité?

« Le créateur est quelqu’un qui est sorti du rang et a bousculé les spectateurs trop complaisants de la comédie humaine en leur donnant à voir l’inhabituel »
– Jean Cottraux

Bon succès!

Vanessa Ricard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *