Apprivoisez les gras !

 

Il n’y a pas une semaine sans qu’un journal, un magazine ou une personne nous dise qu’elle a fondu grasse à un régime sans gras !  Est-ce la bonne solution ?  Qu’est-ce qu’on attend par gras ? Voilà des questions qui demandent mon implication afin de bien saisir l’erreur qui peut-être fatale ! 

 

Les graisses ou les huiles

 

Dans son livre « Nutrition» , Madame Mireille Dubost illustre la graisse comme étant une matière solide à la température ambiante tandis que celle sous la forme d'un liquide sont appelées des huiles.   Parmi celles-ci, certaines sont visibles et d’autres invisibles. Les visibles sont ceux que nous ajoutons. À titre d’exemple, les personnes qui ajoutent de la margarine sur des tartines. D’un autre côté, celles étant invisibles sont déjà incorporées dans des préparations industrielles à notre insu.  Prenez l’exemple du beurre ajouté dans une préparation de pâte à biscuit.  Les graisses sont majoritairement de source animale tandis que les huiles proviennent de sources végétales.

 

Huile hydrogénée, partiellement hydrogénée, gras trans…

Sans le savoir, l’industrie alimentaire nous a longtemps mentionné à quel point elle veillait à la santé de nos artères et de notre silhouette. J’ai bien peur de vous décevoir en vous disant l’inverse. Le but d’une entreprise alimentaire est de faire de l’argent !  Pour y arriver, elle tentera de découvrir des nouveaux procédés qui lui permettront de réaliser des profits en s’assurant que le coût de production demeure bas. Elle réalise cela en hydrogénant les bonnes huiles. C’est un procédé qui consiste à ajouter des atomes d’hydrogène sur les doubles liaisons. Ainsi, ces huiles hydrogénées répondent aux besoins des entreprises alimentaires parce qu’elles sont plus stables à la lumière et à la chaleur. En résumé, elles prennent une bonne huile instable et la transforment en mauvaise huile pour plus stable appelée gras trans. Qui gagne maintenant ?

 

 

Les rôles des lipides

Dans la littérature scientifique, le terme gras est défini par le mot lipide. Les lipides ont un rôle important dans le fonctionnement du corps humain. Ils font partie de la constitution des membranes des cellules et des fibres nerveuses. Le gras assure 70% de l’apport énergétique au repos. Ils enveloppent beaucoup d’organes vitaux qu’ils protègent. Il participe à la synthèse des hormones et assure le déplacement des vitamines liposolubles. 

 

 

Classification des lipides

 

Pour être en mesure de saisir les lipides, il faut savoir qu’il en existe plusieurs types. En ordre du pire au meilleur, il y a les saturées, les monosaturées et les polyinsaturées.  La première catégorie contribue à la hausser le risque de maladies cardiovasculaires. Elle est utilisée à l’outrance par l’industrie alimentaire parce que c’est un gras bon marché. Plus les graisses sont saturées, plus elles deviennent dures à température ambiance. Dans un processus de perte de poids, il faut réduire à minimum sa consommation. 

 

Pour ce qui est des « bons gras », deux se démarquent. Les graisses mono et polyinsaturées. Parmi ces dernières, les polyinsaturées sont à favoriser pour avoir une alimentation santé. La plupart des huiles végétales sont riches en acides gras insaturés.  Elles offrent l’avantage d’être riche en oméga 3, un élément important dans la prévention des maladies coronariennes. 

 

 

Conséquence d’une privation de gras insaturée !

 

Plusieurs vitamines ( A-D-E-K) exigent la présence de ce gras insaturée pour fonctionner. Par exemple, la vitamine A, existe sous forme de rétinol, de rétinal, d'acide rétinoïque et de rétinyl phosphate. En ce qui concerne la vitamine D, elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par les intestins, ainsi que dans leur réabsorption par les reins, sous l’influence de la PTH. C’est une véritable hormone. Ses effets sont contrebalancés par la calcitonine. La vitamine E joue principalement son rôle d'antioxydant dans les membranes biologiques. La vitamine K favorise la synthèse de facteurs de coagulation sanguine, la fixation du calcium par les os, la souplesse des artères et le bon état des vaisseaux sanguins en général, des tendons, cartilages et autres tissus conjonctifs. «Qui veut encore éliminer les gras insaturés maintenant ?»

 

Pour me rejoindre

Je vous invite à me donner vos commentaires et suggestions via la page Facebook de Sexygym. En devenant un membre de cette page, vous bénéficiez de nouvelles en primeur. De nombreuses promotions seront offertes via des médias sociaux. 

http://www.facebook.com/sexygym.ca

 

Source :

 

La Nutrition écrite par Mireille Dubost et William Scheider aux Éditions Chenelière/McGraw-Hill. Millénaire : 2000 Pages : 305.. ISBN : 2-89461-111-0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *