Steve Côté

Organisateur d'événements

Biographie

Diplômé en Techniques d’intervention en loisir du Cégep de Saint-Laurent depuis 2001, Steve œuvre de façon officielle dans le domaine événementiel dès sa sortie des bancs d’école. Il débute sa carrière événementielle à l’organisation des congrès et activités du Réseau des Bureaux-Voyages. Il s’implique à titre de coordonnateur accueil et placier pour les 11es championnats du Monde de sports aquatiques - FINA – Montréal 2005, « L’EXPÉRIENCE » qui lui donne la piqure des événements et plus jamais il ne s’en sort.

 Il a œuvré dans plusieurs sphères du domaine des événements; Logistique des spectacles d’ouverture et fermeture des Outgames – Montréal 2006 – Stade olympique, événements de La Ronde (dont l’année des 40 ans de l’institution),organisation d’un tournoi de golf pour une œuvre caritative au prestigieux Club de Golf Le Mirage, organisation d’un gala de remerciement des bénévoles d’une organisation de niveau provincial (plus de 2000 personnes), organisations de réunions corporatives, organisation de plusieurs soirées de Noel corporatives et organisation d’activation de commandite, tournées promotionnelles et organisation de mariage.

Passionné par le domaine et complètement dépendant de l’adrénaline qu’apporte  l’organisation d’événement, il se lance à son compte pour organiser en partenariat avec ses clients des événements hauts en couleur qui seront surprendre les invités. 

 

 

Nouvelles

ASTUCES POUR UN « SHOWER »DE BÉBÉ RÉUSSI par Vanessa Ricard

24 avril 2014 par Steve Côté

 Si vous êtes comme moi, vous vivez présentement en constante veille d’une abondante pluie de bébés! Les femmes enceintes se multiplient et les invitations à assister à un shower également. On vous a peut-être même déjà mandaté l’organisation. Par où commencer? Comment réaliser un shower amusant, unique tout en respectant un budget raisonnable? Voici quelques idées.

1    2

La date idéale
Idéalement, on planifie la fête avant le huitième mois de grossesse. De cette façon, la future maman peut profiter de la célébration pour combler ses derniers besoins avant l’arrivée de bébé tout en étant assez en forme pour vivre un peu d’émotion… On ne voudrait surtout pas que la fête soit écourtée par une visite-surprise en salle d’accouchement ;-)

Décider un thème
Comme tout événement, l’ajout d’une thématique peut donner une belle saveur à la fête. Voici quelques pistes :
• Il était une fois…
Inspirez-vous des contes d’enfants : Alice aux pays des merveilles, Aladin, la petite sirène, Cendrillon, etc.
• Mettez-y de la couleur
Oubliez les traditionnels bleu et rose! Allez-y pour les couleurs de la chambre du bébé, pourquoi pas? Les photos prises lors de l’événement feront alors de belles décorations!
• Retour dans le passé
Revivez la rencontre des futurs parents ou bien leur propre enfance.
• Roar!
Optez pour un animal (peut-être celui utilisé dans la chambre du bébé s’il y a lieu). Astuce écono : vous pourrez même utiliser des objets de décoration déjà en place!

Les fameux jeux
Qui dit Shower de bébé, dit jeux ludiques que certains qualifieraient peut-être de quétaines! Renouvelez votre répertoire avec ces quelques suggestions :
• Il est bien de débuter avec un jeu de type « brise-glace ». Gardons en tête que toutes les invitées ne se connaissent possiblement pas.
• Évidemment, il y a le traditionnel jeu des purées de bébé. Quelques variétés sans les étiquettes que la maman doit identifier à l'aveuglette…
• Qui suis-je : Ce jeu demande un peu plus de coordination avec les invités, mais le résultat est mémorable. Demandez à chacun d’apporter une photo de sa propre enfance et le but est d’identifier correctement les photos aux bonnes personnes.
• Le mot interdit : Sous le principe de ni oui, ni non, on établit préalablement un (ou plusieurs) mot « interdit », (ex. : bébé, grossesse, maman, papa, etc.). Chaque fois que quelqu'un prononce un mot « interdit », on lui remet une épingle (ou autocollant). Le gagnant est celui qui en a accumulé le moins.
• Attention cœurs sensibles : Réactions garanties avec ce petit quiz! Faites fondre différentes variétés de barres de chocolat à l’intérieur de couches. Le but du jeu est d’identifier la sorte de chocolat. Tout est permis! 
• Mad Libs revisité : Écrivez une petite histoire mignonne sur la grossesse, l’accouchement, les premiers jours de bébé, ou autres situations d’occasion. Retirez quelques mots de l’histoire en notant leur nature, genre et nombre (nom, verbe, masculin/féminin, singulier/pluriel, etc.). Dressez une liste et demandez à chaque équipe de choisir des mots au hasard, sans voir le texte bien sûr! Faites la lecture de l’histoire collective. Fous rires assurés!
• Les concours : Plusieurs concours peuvent avoir lieu : changement de couche le plus rapide, emmaillotage entre maman et papa, etc.
• Écrire quelques mots : Chaque invité pige un numéro et rédige une lettre à bébé. Le numéro correspond à l'âge que l'enfant aura lorsque maman et papa lui liront notre lettre.
• Pour les artistes, achetez des onesie blancs en coton que chaque invité pourra décorer à sa façon.
• Le buveur : Remettez un biberon rempli d'eau à cinq candidats. Au signal, les candidats doivent boire le biberon le plus rapidement possible. 
 Le mime : Placez différents mots ou action en rapport à la grossesse/arrivée de bébé dans un bol. En équipe, tentez de deviner le mot pioché.
• Queue d’âne réinventée : Jeu assez cocasse si vous optez pour un shower entre adultes. Affichez l’image d’un utérus au mur. La future maman doit, les yeux bandés, y épingler l’image d’un œuf. Ensuite, à tour de rôle, les participantes sont invitées, également les yeux bandés, à y épingler un petit spermatozoïde (sur lequel elles ont préalablement écrit leur nom). L'invitée la plus près de l'œuf gagne.
• Maman ou papa? : Préparez des petites moustaches (symbole du père) et des petites bouches (symbole de la mère) en carton sur un bâton. Remettez-en à tous vos invités. Posez différentes questions sur l’aventure qui attend les futurs parents : Qui se lèvera le plus souvent la nuit, qui sera le plus disciplinaire, qui a parlé de bébé le premier, qui changera le plus de couches, etc. Les invités doivent répondre aux questions à l’aide des outils fournis. La mère donne ensuite la réponse. Vous pouvez également faire participer le père s’il est présent en le plaçant dos à dos avec la maman. Leurs réponses pourraient vous surprendre!

 

3Bon appétit!
Question de respecter un budget plus restreint, il est préférable de tenir l’activité à un moment de la journée autre que les heures de repas. Vous pouvez alors simplement offrir un bar à bonbons/desserts ou quelques grignotines et vous en sortir avec brio!  Pourquoi ne pas miser sur les fameuses envies particulières de la maman (cravings).

54

Et surtout, pensez à la future maman! Réservez-lui une chaise de choix, préparez ses friandises préférées, offrez-lui un moment de repos au besoin. Après tout, elle est la raison du rassemblement!

Bon succès!

«  Un nouveau bébé est comme le commencement de toutes les choses – merveille, l'espoir, un rêve des possibilités »
-  Eda J. Le Sha

 

 

 

Share

La recette miracle pour réussir un événement par Laurence Hardy

8 avril 2014 par Steve Côté

Suite à mon dernier article sur l’événement Barbegazi, je me suis posé la question : qu’est-ce qui fait d’un événement un succès? Quelle est la recette miracle!? Après avoir longuement réfléchi, m’être rappelé mes cours d’université et d’avoir lu l’avis des pros, voici un résumé en six points pour combler vos invités ainsi que les commanditaires de vos événements en plus de quelques idées :

1-La thématique
La première raison d’être d’un événement : sa thématique. Un thème original et cohérent dans toutes les activités de celui-ci est un élément clé du succès. Même si le but de l’événement est du déjà vu, il y a toujours un moyen de sortir des sentiers battus et d’exploiter tous les aspects d’une manière créative. Prenons par exemple le Bal de la Jonquille, créé par la Société canadienne du cancer : un rendez-vous annuel de levée de fonds pour combattre le cancer ayant une thématique représentant l’image de marque de celle-ci en ne perdant jamais la jonquille et son jaune éclatant dans le décor. Un autre bel exemple est lors de l’événement Barbegazi auquel j’ai assisté en février et ayant pour thème la barbe de style bucheronne, un thème que nous pouvions retrouver dans les activités, les commanditaires, le décor et même l’habillement des personnes responsables!

1
2 – Le client est roi
Comme la fameuse citation bien connue dans le domaine de la vente le dit, le client est roi. Oui, on déteste ça, mais c’est bien lui qui nous fait vivre, après tout! On se doit de bien le cerner pour savoir quel type de personne il est. Attention : cela ne veut pas dire de se limiter dans nos idées! Rien ne nous empêche de proposer tout ce qu’on désire, dans le pire des cas, il refuse et on en trouve d’autres. Il faut par contre s’assurer de satisfaire ses moindres désirs, à lui mais aussi aux commanditaires, si c’est le cas. Et pour satisfaire les commanditaires, il faudra leur offrir une visibilité alléchante au prorata de leur investissement!

2
3 – Think outside of the box!
Comme tout le monde dit : être créatif. Ok, mais comment? Original, étonnant, exceptionnel, incomparable, excentrique, bref, tout ce qui sort de l’ordinaire! Comment faire des événements les plus communs des plus extraordinaires? C’est vrai, ce n’est pas chose facile, surtout pour ceux qui manque d’imagination. Le truc, c’est de briser les conventions. C’est de repenser chaque aspect comme si c’était la première fois. D’arrêter de voir les choses comme on l’a toujours vu et de décortiquer chaque aspect pour les recréer. Prenons par exemple une chaise, que l’on a toujours connue comme un banc avec un dossier et quatre pattes. Mais si l’on sort de ce schéma et qu’on la redesign en gardant sa fonction primaire (s’asseoir), on peut en arriver à quelque chose d’original. Si la thématique de notre événement est Hawaïenne ou la plage, par exemple, on pourra exploiter ce thème dans le design de la chaise (voir la photo à droite). Et c’est applicable dans tous les aspects, que ce soit la nourriture, les kiosques des commanditaires, le décor et même l’endroit. Je me rappelle d’un cours à l’université où un pigiste était venu nous raconter un défilé culinaire qu’il avait organisé…dans une église! De l’originalité à l’état pur! 
34
4 – Les partenaires
Peu importe les besoins, chaque partenaire doit être choisi avec attention. Commanditaires, dj, animateurs, etc. se doivent d’être cohérents avec la thématique de votre événement  puisqu’ils représentent celui-ci. C’est vrai quoi, avez-vous déjà vu un rapper dans un mariage traditionnel et conservateur? De quoi faire dresser les cheveux sur la tête de vos clients! Et si vous avez besoin de commanditaires, contactez ceux qui pourraient être en lien avec votre événement pour les intéresser, surtout s’il vise leur clientèle cible! Un bon exemple est le choix d’un maître de cérémonie pour une levée de fonds : vous pouvez opter pour une figure publique ayant été touchée par le sujet (Charles Lafortune et Guylaine Guay, porte-paroles de fondations pour les enfants autistes, Mitsou comme porte-parole de la Fondation du cancer du sein, etc.) ou encore lors d’une soirée sur la mise en forme et la santé choisir des commanditaires de nourriture santé, des compagnies sportives ou un porte-parole/animateur comme Josée Lavigueur. Les possibilités sont infinies et une fois ces partenaires choisis, il ne reste plus qu’à appliquer les points précédents pour les rendre heureux!

5
5 – Les invités
De plus en plus, les gens cherchent à vivre une expérience. Une théorie en marketing dit que le client aura un plus gros coup de cœur pour une marque si celle-ci requiert une implication de sa part. Je traduis : en faisant participer un invité, il est plus probable que celui-ci apprécie l’événement. En manque d’idée? Les réseaux sociaux en sont le meilleur exemple! Faites tweeter vos invités et faites-les défiler sur un écran, invitez-les à se déguiser et à se prendre en photo dans un photomaton, montez un mur sur lequel ils pourront faire leur propre graffiti, etc. Aussi, des invités heureux = un client heureux. Faites-les sentir spécial. Vous pouvez les chouchouter, leur envoyer une invitation originale et personnalisée, exploiter l’aspect V.I.P et bien d’autres choses qui marqueront leur mémoire. Par exemple, si une soirée touche plus particulièrement les femmes, des petits stands de massage, de maquillage et de cocooning peuvent être mis en place grâce à des commanditaires que vous aurez choisis soigneusement. Si votre événement est plutôt écologique, vous pouvez envoyer vos invitations dans de petits sachets contenant des semences de fleurs qu’ils pourront replanter. Encore une fois ici, l’application des   points 1,2 et 3 sont nécessaires : à vous de jouer!6

6 – Une bonne organisation
Une bonne organisation prend du temps et surtout des nerfs d’acier. Il faut sans cesse s’adapter et trouver des solutions aux imprévus. Un horaire des tâches à effectuer jusqu’à la date tant attendue est absolument nécessaire, tout comme l’ordre du jour de l’événement. Aussi, on doit se fixer des objectifs tout au long du processus mais aussi à la fin pour être en mesure de savoir si ceux-ci ont été atteints, pour la grande satisfaction des partenaires. Une bonne organisation implique aussi un budget pour pouvoir chiffrer l’événement et ainsi répondre à la fameuse question : combien ça coûte et combien ça rapporte? Aussi, voici un petit truc pour contrer tous les imprévus possibles : prévoir l’imprévisible. Facile à dire, difficile à faire. Un brainstorming peut alors être fait en équipe pour identifier toutes les petites failles qui seraient possibles tout au long du déroulement et déjà en trouver des solutions. C’est ce qu’on appelle être proactif et jamais mal pris! 

 

Laurence Hardy

 

Share
Toutes les nouvelles »